AASCNB

Amélioration de la durabilité
des sols et des cultures au
Nouveau-Brunswick

Atelier technique annuel de l’AASCNB

Chaque semaine de 10h00 à 11h00 - du 31 janvier au 11 avril 2022, Via ZOOM

Mises à jour de la recherche l’AASCNB

11 avril Le point sur la recherche à l’interne

Personnel de l’AASCNB

Comme d’habitude, le lundi 11 avril 2022, le personnel de la NBSCIA vous présentera un récapitulatif de ses projets de recherche 2021, en incluant les faits saillants suivants: Cartographie météorologique du N.-B. Optimisation de la production agricole Moutarde comme Bio-fumigant Analyse comparative de la santé des sols Croissance des pommes et lutte antiparasitaire intégrée Amélioration de la gestion des pâturages au pâturage communautaire Tantramar

4 avril Mise à jour sur l’agronomie à la ferme de l’Atlantic Grain Councle

Misty Croney, vice-présidente, LP Consulting et membre de l’équipe d’agronomie à la ferme de l’Atlantic Grains Councel.

Misty est vice-présidente et partenaire de LP Consulting, une société de conseil agricole spécialisée dans les plans de gestion des cultures, les programmes de valorisation des déchets, les amendements du sol et la recherche agronomique à la ferme. Leur travail dans le domaine des ressources en déchets leur a valu le prix Mobius d’excellence environnementale. Misty travaille en étroite collaboration avec les agriculteurs pour élaborer des plans de gestion des cultures afin de les aider à obtenir des rendements plus élevés et une rentabilité à long terme grâce à l’amélioration de la santé des sols. Son travail de création de programmes de valorisation des déchets a donné lieu à des produits d’amendement du sol performants qui améliorent la durabilité et profitent aux agriculteurs, à l’industrie et à l’environnement. Élevée dans une exploitation bovine, elle a passé sa vie à travailler en agriculture. Elle a travaillé dans tout le Canada atlantique, en Ontario et en Alberta.

21 mars Le point sur la recherche sur les céréales et les oléagineux au N.-B.

Peter Scott, P.Ag., spécialiste du développement des cultures - Céréales et oléagineux au MAAP.

Peter a fait ses débuts au MAAP en 1985 en tant que spécialiste régional des cultures, spécialiste régional de la pomme de terre, agent régional de développement des cultures et, depuis 2005, en tant que spécialiste des grandes cultures et, plus récemment, en tant que spécialiste des céréales et des oléagineux. L’accent a toujours été mis sur le développement des variétés, en commençant par les essais de variétés de soja à la fin des années 80, suivis de 10 ans d’essais de variétés de pommes de terre et de gestion du stockage et, plus récemment, du matériel génétique des céréales et des oléagineux. Les activités de développement des céréales et des oléagineux ont toujours été menées en partenariat avec l’AASCNB. Dans ses temps libres, il continue à exploiter une ferme familiale de 6e génération.

14 mars Le point sur la recherche sur les fourrages au Nouveau-Brunswick

Jason Wells ; spécialiste du développement des cultures, alimentation du bétail, MAAP

Jason Wells est actuellement spécialiste du développement des cultures au ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches du Nouveau-Brunswick, à Sussex, au Nouveau-Brunswick.

Avant de se joindre au MAAP, Jason a travaillé comme technicien de recherche à la ferme de recherche d’AAC à Nappan, en Nouvelle-Écosse, où il a participé à des essais d’évaluation de variétés de fourrage et, plus récemment, à la vente et au soutien des agrofournitures.

Il est diplômé du Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse, ayant obtenu sa maîtrise en sciences en 2010. Il a rédigé sa thèse sur les matières fécales !.......plus professionnellement intitulée « Long-term manure application impacts on forage yield, nutrient utilization and soil nutrient status ».

Solutions agricoles pour le climat : Fonds d’action climatique à la ferme

28 mars Mise à jour sur la recherche sur la culture du bleuet sauvage par l’institut de recherche VALORĒS

Jolaine Arseneau, professionnelle de recherche, Institut de recherche VALORĒS

Jolaine est originaire de la Péninsule acadienne et travaille actuellement comme professionnelle de recherche à l'Institut de recherche VALORĒS basé à Shippagan, au Nouveau-Brunswick.

Jolaine a fait ses débuts chez VALORĒS en 2014 comme assistante-technicienne dans le laboratoire de tourbe et sol. Après l’obtention de son baccalauréat en gestion intégrée des zones côtières de l’Université de Moncton en 2016, elle a obtenu une maitrise en biologie de l’Université du Québec en Outaouais en 2020. Son sujet de maitrise portait sur la fertilisation et nutrition foliaire des peuplements d'érable à sucre avec la cendre.

Depuis 2020, Jolaine a réintégré l’équipe de recherche de VALORĒS sous la direction de Dre Marion Tétégan Simon. Leurs activités de recherche, effectuées en étroite collaboration avec l’industrie du bleuet sont axées sur des questions en lien avec différentes pratiques culturales. Les sujets étudiés par Jolaine sont spécifiquement la fertilisation foliaire, la fragmentation de la fertilisation granulaire et la restauration des zones dénudées en bleuetières.

7 mars Gestion de l’azote

Kelsey Hill, conseillère en agronomie, Fertilisants Canada

Kelsey Hill est la conseillère en agronomie chez Fertilisants Canada, où elle est chargée de soutenir le développement continu et la mise en œuvre des initiatives et des programmes de gérance des éléments nutritifs 4R à travers le Canada. Kelsey a grandi sur la ferme familiale de produits laitiers, de viande bovine et de cultures commerciales dans la vallée de l’Outaouais, où sa passion pour l’agriculture a débuté. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’agriculture avec une majeure en sciences des cultures, de l’horticulture et du gazon de l’Université de Guelph (2019) et est conseillère agréée en cultures.

28 février Pâturage en rotation

John Duynisveld, biologiste de recherche, Agriculture et Agroalimentaire Canada

M. Duynisveld est employé comme chercheur biologiste sur le bœuf à AAC depuis 2000. Son programme de recherche actuel est axé sur l’amélioration de l’utilisation des pâturages dans les systèmes de production bovine ; ses recherches actuelles sont centrées sur un projet de recherche pluriannuel du Beef Cluster sur le maintien des légumineuses dans les pâturages en tant que co-investigateur avec le Dr Yousef Papadopoulos. Parmi ses importantes contributions antérieures à la recherche, citons : co-investigateur d’un projet du Beef Science Cluster sur les mélanges de fourrage pour le pâturage, recherche sur les systèmes de pâturage d’automne et d’hiver dans le Canada atlantique, membre d’une équipe de recherche collaborative examinant la supplémentation en pâturage et en huile pour le développement d’agneaux de grande valeur, l’ingestion alimentaire résiduelle chez les bovins de boucherie, co-investigateur pour développer des régimes alimentaires pour une chaîne de valeur régionale du bœuf (Atlantic Beef), investigateur dans plusieurs projets de recherche pour améliorer la richesse en gras du bœuf en utilisant des pâturages ainsi que des oléagineux, et co-investigateur dans la conception d’un système de pesage automatisé à distance des animaux pour une utilisation dans les pâturages. Il a publié 24 articles scientifiques évalués par des pairs, 41 résumés scientifiques et plus de 250 présentations de transmission technique et publications commerciales. Il a fait partie d’une équipe nationale sur le pâturage à l’année des bovins de boucherie qui a reçu un Golden Harvest Award en 2008. M. Duynisveld gère également une ferme de production de viande à base d’herbe avec sa famille à Wallace, en Nouvelle-Écosse, où il élève du bœuf et de l’agneau nourris à l’herbe, de la volaille élevée en pâturage et des porcs.

22 février Culture de couverture

Blake Vince, 5th generation farmer from Merlin, Ontario, Nuffield Scholar

Blake Vince, agriculteur de 5e génération de Merlin, Ontario, boursier Nuffield
Blake Vince est un agriculteur de 5e génération de Merlin (Ontario) au Canada.
Il produit actuellement du maïs, du soja, du blé d’hiver et diverses semences de cultures de couverture.

Blake a appris dès son plus jeune âge les avantages de l’agriculture sans labour, car sa famille a commencé à mettre en œuvre ces pratiques en 1983.

Blake est intervenu sur la scène mondiale pour parler de l’importance de la santé des sols. Il n’hésite pas à souligner l’impact direct de la gestion des sols en milieu agricole sur la qualité de l’eau.

En plus de ses activités agricoles, Blake demeure le président de Nuffield Canada.
Il est Rotarien, et ancien président du Rotary Club de Chatham Sunrise.

Blake, comme beaucoup de Canadiens et Canadiennes, attend avec impatience le moment où nous pourrons nous rencontrer et échanger face à face dans un cadre social.

Technologies propres en agriculture

24 février Expérience pratique de la production de biogaz

Jacques Laforge, président, Laforge Bioenvironnemental Inc. et Laforge Holsteins Ltd.

Jacques M. Laforge a été premier dirigeant et commissaire à la Commission canadienne du lait de février 2012 à mai 2018. Auparavant, il a été membre des Producteurs laitiers du Canada, un organisme sans but lucratif financé par les producteurs laitiers, de janvier 1989 à juillet 2011, et président d’août 2004 à juillet 2011. M. Laforge est actuellement président de Laforge Bioenvironmental Inc. et de Laforge Holsteins Ltd, des installations de transformation des déchets en énergie et une exploitation agricole mixte établies au Canada.

Solutions agricoles pour le climat : laboratoire vivant

14 février Solutions climatiques et meilleures pratiques de gestion dans le système de production de bleuets sauvages

Jean Lafond, spécialiste de la science du sol, Direction générale des sciences et de la technologie, Agriculture et Agroalimentaire Canada

M. Jean Lafond est à l’emploi d’Agriculture et Agroalimentaire Canada à la Ferme de recherche de Normandin, Québec, comme spécialiste en fertilité des sols.

Depuis une vingtaine d’année, M. Jean Lafond a développé une expertise spécifique en fertilité des sols liée à la création de nouvelles connaissances et technologies visant à améliorer la productivité du bleuet nain sauvage.

Il travaille en étroite collaboration avec l’industrie et plus particulièrement avec le Syndicat des producteurs de Bleuet du Québec. De nouvelles collaborations ont également été établies avec l’Université du Québec à Chicoutimi permettant ainsi l’encadrement d’étudiants gradués et sous-gradués.
M. Lafond est auteur-coauteur d’une quinzaine d’articles scientifiques portant sur le bleuet sauvage. Ces travaux ont porté sur la nutrition de la plante (N, P, K, Ca et Mg) en relation avec le sol et sur l’établissement de nouvelles normes identifiant les concentrations optimales en éléments nutritifs dans les feuilles assurant le meilleur rendement en fruits.

7 février La santé du sol et les possibilités pour l’agriculture de réduire les émissions de gaz à effet de serre

David L. Burton, Ph.D., P.Ag., directeur, Centre for Sustainable Soil Management, Université Dalhousie

Le Dr David Burton, scientifique en science du sol, est professeur de recherche à l’Université Dalhousie, directeur du Centre de gestion durable des sols de Dalhousie et membre de la Société canadienne de la science du sol.

Les recherches du Dr Burton portent sur le rôle de l’environnement du sol dans l’influence sur la nature et l’étendue du métabolisme microbien dans le sol. Il s’est concentré sur les processus du cycle de l’azote dans les sols et leurs implications pour la fertilité des sols et l’impact environnemental. Ses programmes de recherche actuels comprennent l’examen de la production et de la consommation de gaz à effet de serre dans les paysages naturels et agricoles, le développement d’outils pour la mesure de l’approvisionnement en azote du sol destiné aux végétaux, l’influence du climat sur les processus biologiques du sol et l’évaluation de la qualité de l’environnement biologique du sol et son influence sur la santé du sol. Au cours de la dernière décennie, son travail s’est principalement orienté vers la production de pommes de terre dans le Canada atlantique.. L’objectif de ces travaux est de mieux comprendre les facteurs qui contrôlent les processus microbiens du sol et d’utiliser ces informations pour développer des systèmes de gestion durable des terres dans un climat en mutation.

31 janvier Introduction au laboratoire vivant Solutions agricoles pour le climat

Cedric MacLeod, MSc., PAg, entrepreneur en développement de projets, Alliance agricole du Nouveau-Brunswick

Cedric a grandi dans le comté de Carleton, au Nouveau-Brunswick, où il a travaillé dans l’entreprise familiale de construction en béton. Il a très tôt développé un amour pour l’agriculture grâce aux encouragements de son père et aux nombreux emplois de construction dans le domaine agricole. Le désir de relever les défis en matière de santé et de conservation des sols dans la ceinture de pommes de terre du Nouveau-Brunswick a conduit Cedric à obtenir un baccalauréat en sciences du Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse et une maîtrise du département de la science des sols de l’Université du Manitoba.

Le début de sa carrière a plongé Cedric dans le domaine de la gestion des gaz à effet de serre en agriculture où il a dirigé ou contribué à l’élaboration de nombreux protocoles canadiens et internationaux de quantification des GES dans les secteurs de l’élevage et des cultures. Plus récemment, Cedric, par son travail avec l’Association canadienne pour les plantes fourragères, a soutenu le développement du tout premier protocole de quantification des GES des plantes fourragères et des pâturages approuvé pour le secteur canadien des fourrages.

Cedric exploite une entreprise de production de bœuf nourri à l’herbe et de cultures annuelles à Centreville, au Nouveau-Brunswick, avec sa femme Alanda et son fils Kalen.